DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlusconi ironise après la baisse de la note italienne par Moody's

Vous lisez:

Berlusconi ironise après la baisse de la note italienne par Moody's

Taille du texte Aa Aa

Le président du Conseil italien parle d’une annonce attendue et il défend sa politique et notamment ses deux plans d’austérité récemment adoptés afin de parvenir à un équilibre budgétaire en 2013.

Sa coalition fait bloc mais pour combien de temps. La fragilité de la majorité est l’une des raisons données par les agences de notation pour dégrader la note de Rome.

“Après Standard and Poor’s nous nous attendions à la même annonce de Moody’s. Mais permettez moi de rappeler que les dernières mesures d’austérité prises par le gouvernement italien en août dernier ont été jugées efficaces par les autorités européennes”, estime Fabrizio Cichitto, le porte-parole du groupe PDL (parti de Berlusconi) à la Chambre des Députés.

Des mesures qui ne sont pas à la hauteur de l’enjeu selon Pier Ferdinando Casini, le leader des centristes de l’UDC. Ex-allié du Cavaliere devenu l’un de ses opposants :

“Nous vivons des temps difficiles. Et même au-delà nous sommes sous la menace d’un scénario à la grecque. Et pourtant, nous constatons un manque total de responsabilité de ceux qui sont censés prendre certaines décisions et cela paralyse la politique”.

Le président italien Giorgio Napolitano appelle lui à une “politique rigoureuse et à la cohésion pour faire face au défi de la crise dans toute la zone euro”.