DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : les pays occidentaux regrettent amèrement le veto russo-chinois à l'ONU

Vous lisez:

Syrie : les pays occidentaux regrettent amèrement le veto russo-chinois à l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Le veto de la Russie et de la Chine au Conseil de sécurité de l’ONU met provisoirement à l’abri le régime syrien de Bachar al-Assad. “Il existe des puissances pour se dresser contre l’hégémonie”, s’est félicitée la présidence syrienne. “Ce veto va encourager les violences”, a déploré l’opposition syrienne en exil.
 
Neuf pays sur quinze ont voté en faveur de la résolution de l’ONU condamnant Damas, mais le veto russo-chinois a tout bloqué. La France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne sont amères.

“C’est un triste jour pour la communauté internationale et les droits de l’Homme, a commenté Guido Westerwelle, le ministre allemand des Affaires étrangères. Le Conseil de sécurité de l’ONU n’assume pas sa responsabilité pour la paix et la sécurité”.

La Turquie a également jugé le veto “regrettable”. Elle souligne que cela ne l’empêchera pas de sanctionner le régime syrien. L’armée turque a entamé des manoeuvres ce mercredi à la frontière avec la Syrie, dans la province où se réfugient des milliers d’exilés syriens.