DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : l'hypothèse d'élections anticipées fait son chemin

Vous lisez:

Italie : l'hypothèse d'élections anticipées fait son chemin

Taille du texte Aa Aa

Le principal allié du gouvernement Berlusconi, le chef de la Ligue du Nord, Umberto Bossi a affirmé pour la première fois qu’il vaudrait mieux voter avant les législatives prévues dans deux ans.

“Le problème, c’est Berlusconi”, a t-il ajouté. Car malgré ses déboires judiciaires et sa chute de popularité, l’actuel chef du gouvernement n’entend pas passer la main. Reste que le Cavaliere ne peut pas se passer de l’appui de la Ligue du Nord pour continuer à mener son gouvernement de coalition.

La dégradation de la note de l’Italie par Moody’s n’a fait qu’ajouter à la morosité ambiante.

La coalition se déchire notamment sur la question du successeur de Mario Draghi à la tête de la Banque centrale d’Italie. Ce dernier a été désigné pour remplacer Jean-Claude Trichet comme président de la Banque Centrale Européenne.