DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les anciens bannis pour dopage pourront participer aux Jeux Olympiques

Vous lisez:

Les anciens bannis pour dopage pourront participer aux Jeux Olympiques

Taille du texte Aa Aa

Pas de double peine pour les athlètes contrôlés positifs et suspendus pendant plus de 6 mois. Théoriquement, ils n’avaient pas le droit de participer à l‘édition des Jeux Olympiques suivant la fin de leur suspension. Mais le Tribunal arbitral du sport, dans un jugement rendu public ce jeudi, vient de désavouer le CIO, le Comité international olympique.

Matthieu Reeb, le président du Tribunal arbitral du sport: “Aujourd’hui, le Tribunal Arbitral du Sport a examiné la requête du Comité olympique américain et a décidé que la règle du Comité international olympique, également connue sous le nom de règle d’Osaka, devait être invalidée et ne plus être appliquée.”

Le CIO regrette cette décision qui va à l’encontre de sa politique de tolérance zéro envers le dopage. Et son président Jacques Rogge ne compte pas en rester là.

Jacques Rogge: “C’est un peu surprenant mais nous allons certainement faire une proposition dans la révision du code anti-dopage qui sera examinée en 2013 pour faire adopter une règle qui aura les mêmes effets.”

En attendant, l’Américain LaShawn Merritt, qui fut suspendu 21 mois pour avoir utilisé un stéroïde anabolisant, pourra défendre son titre du 400 mètres à Londres l’an prochain.