Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Egypte : deux morts dans des manifestations islamistes, selon les services de sécurité – AFP
  • Immigration : l’UE prête à discuter “avec calme et prudence” des propositions de David Cameron (AFP)
  • Nigeria : 50 morts dans la prise lundi de Damasak par Boko Haram (HCR) – AFP
  • Le Premier ministre britannique, David Cameron dit que son plan sur l’immigration nécessite des changements du traité européen (AFP)
  • Le pape François est arrivé à Ankara pour une visite de trois jours en Turquie (AFP)

L’avis de grand froid sur le secteur bancaire européen s’est renforcé vendredi avec la dégradation par l’agence de notation Moody’s de la note de douze banques britanniques dont les deux grandes banques nationalisées RBS et Lloyds Banking Group qui avaient été renflouées par l’Etat britannique lors de la crise 2008/2009. Le communiqué de Moody’s parle d’une baisse de la probabilité d’un soutien financier du gouvernement britannique en cas de besoin.

“Buckingham Palace a plus de chance de s‘écrouler que le gouvernement britannique de laisser aller Lloyds et RBS dans le mur : cette décision est stupide, affirme David Buik, analyste chez BGC Partners”.

Les dégradations de Moody’s vendredi touchent également neuf banques portugaises en raison d’un risque accru pesant sur leurs actifs affirme l’agence Moody’s. Conséquence immédiate : le rendement des obligations portugaises s’est tendu encore un peu plus.

Enfin Standard & Poor’s a abaissé la note de Dexia tout en la laissant dans la catégorie “investissement” en dépit des graves difficultés traversées par le groupe bancaire franco-belge.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :