DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cinq ans après l'assassinat d'Anna Politkovskaïa, l'identité du commanditaire reste une énigme

Vous lisez:

Cinq ans après l'assassinat d'Anna Politkovskaïa, l'identité du commanditaire reste une énigme

Taille du texte Aa Aa

Les proches de la journaliste lui ont rendu hommage vendredi.

Ses collègues du journal Novaya Gazeta ont eux lancé une pétition pour que la mairie de Moscou finance une plaque à sa mémoire.

Le fils d’Anna Politkovskaïa exige une véritable investigation : “Les autorités ne veulent tout simplement pas d’enquête de fond. Je ne veux pas dire qu’il n’y a pas d’enquête mais qu’il n’y a pas une véritable volonté d’aller au fond des choses”, explique le fils de la journaliste, Ilya Politkovskii.

Le comité d’enquête russe a inculpé deux hommes pour assassinat en groupe organisé. L’un d’eux a recruté Dmitri Pavlioutchenkov ici à l’image. Ce lieutenant-colonel de la police moscovite a été arrêté fin août. Trois autres hommes sont aussi concernés.

Et pourtant, le mobile et le véritable commanditaire de cet assassinat restent inconnus même si les enquêteurs admettent que la journaliste a été tuée en raison de son travail.

Farouche critique du pouvoir poutinien, Anna Politkovskaïa avait été tuée de cinq balles le 7 octobre 2006, le jour même de l’anniversaire de Vladimir Poutine. Montré du doigt, l’actuel Premier ministre russe avait ironisé sur l’insignifiance de la journaliste. Mais nombres d’ONG continuent à l’accuser pour ce meurtre et bien d’autres non élucidés.