DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fitch sanctionne l'Italie et l'Espagne

Vous lisez:

Fitch sanctionne l'Italie et l'Espagne

Taille du texte Aa Aa

L’Italie s’y attendait, l’agence de notation Fitch abaisse à son tour d’un cran la note du pays.

En cause : le fort niveau de l’endettement public qui rend le pays vulnérable. Cette note est assortie d’une perspective “négative”, en clair, elle pourrait encore être dégradée. La fragilité du gouvernement pèse également. Silvio Berlusconi, empêtré dans plusieurs scandales, pourrait trouver dans cette situation, un certain avantage politique. “La dernière chose dont a besoin notre pays dans ce moment de crise mondiale, c’est l’instabilité dit-il. Et n’oubliez pas qu’il s’agit d’une crise d’une gravité sans précédent ; nous avons donc un grand besoin de stabilité politique. Une crise gouvernementale serait la dernière chose dont l’Italie a besoin en ce moment.”

Fitch dégrade également la note de l’Espagne de deux crans ; là encore elle est assortie d’une perspective négative. Si cette dégradation était attendue pour l’Italie, elle l‘était bien moins pour l’Espagne. Fitch justifie sa décision par l’intensification de la crise de la dette dans la zone euro. Les finances des 17 régions espagnoles sont une source d’inquiétudes récurrentes pour les marchés en raison de leur endettement.