DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie n'a pas à recevoir de leçons de la France

Vous lisez:

La Turquie n'a pas à recevoir de leçons de la France

Taille du texte Aa Aa

C’est la réaction, courroucée de la Turquie après les déclarations de Nicolas Sarkozy sur le génocide arménien. Le président français en visite en Arménie a appelé Ankara à reconnaître cette page sombre de son histoire, faute de quoi Paris pourrait légiférer pour sanctionner la Turquie. Le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu, n’a pas apprécié: “Je considére ces remarques comme de l’opportunisme politique et malheureusement, l’Europe fait face à un tel opportunisme quand une élection arrive. Cela aurait été plus bénéfique pour la paix dans le monde si la France affrontait d’abord sa propre histoire, surtout son histoire avec les pays africains.”

A Erevan, Nicolas Sarkozy n’a pas manié la langue de bois. Selon lui, cette reconnaissance par la Turquie serait un geste de réconciliation.

Erevan soutient que 1,5 millions d’Arméniens ont été tués en 1915, victimes d’une campagne d’extermination. La Turquie, elle, reconnait la mort de 300.000 à 500.000 personnes à cause du chaos engendré par l’effondrement de l’empire ottoman.