DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un Crunch pour une place dans le dernier carré

Vous lisez:

Un Crunch pour une place dans le dernier carré

Taille du texte Aa Aa

L’Eden Park d’Auckland théâtre d’un nouvel épisode de la rivalité franco-anglaise. Les deux nations majeures de l’hémisphère nord s’affrontent ce samedi en quart de finale de la Coupe du monde de rugby. Les journalistes tricolores, très critiques après les défaites subies face à la Nouvelle-Zélande et aux îles Tonga, ont cette fois arboré de fausses moustaches avant le Crunch en guise de soutien au sélectionneur Marc Lièvremont.

Gonzalo Quesada, l’un des adjoints de Marc Lièvremont : “Je pense que c’est un clin d’oeil sympa de la part des gars présents ici, une façon de dire “on fait la paix”. On a un gros match qui nous attend et l’heure est à l’union nationale.”

Lors des précédents Mondiaux, en 2003 et en 2007, le XV de la Rose a éliminé les Bleus en demi-finale. Alors jamais deux sans trois? La question a été posée au deuxième ligne anglais Simon Shaw, qui du haut de ses 38 ans et de ses 2 mètres 02, se méfie des Français.

Simon Shaw : “Dans n’importe quel match, que ce soit au niveau des clubs ou au niveau international, contre la France, c’est toujours un combat incroyablement rude. Ils ont un côté imprévisible comme nous l’avons vu dans ce tournoi. On doit donc se préparer pour faire face à n’importe quelle situation”.

Autre quart de finale au programme ce samedi, celui entre l’Irlande et le Pays de Galles. Le XV du Trèfle emmené par Brian O’Driscoll est invaincu depuis le début de la compétition. Tandis que les Gallois ne se sont inclinés qu’une fois et d’un point face aux tenants du titre sud-africains.