DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise de la dette: encore une mauvaise nouvelle pour les Italiens

Vous lisez:

Crise de la dette: encore une mauvaise nouvelle pour les Italiens

Taille du texte Aa Aa

L’Italie déclassée, pouvait-on lire sur les gros titres ce matin à Rome. Face à cette dégradation d’un cran de la note du pays vendredi par l’agence Fitch, les Italiens sont partagés. Beaucoup sont en colère contre le gouvernement de Silvio Berlusconi. D’autres s’en prennent au système de notation.

Comme cette femme, beaucoup se demandent qui soutient réellement ces agences, et quels sont les critères qui définissent un triple A ou un double A.

“Berlusconi et son gouvernement doivent démissionner parce qu’ils nous ont conduit à cette situation misérable, vraiment misérable.” dit cet homme.

“Clairement, cette dégradation est révélatrice, ils ne font pas ces évaluations au hasard. Notre premier ministre minimise tout ce qui se passe autour lui. Lui, tout ce qu’il veut, c’est créer le parti des minettes.” ironise cet italien, en référence à une récente plaisanterie du Cavaliere, qui n’a guère amusé les Italiens.

Malgré le vote en septembre d’un nouveau plan d’austérité, Fitch, après les trois grandes agences internationales, a finalement décidé de dégrader la note de l’Italie. En cause: le niveau de la dette publique, et de faibles perspectives de croissance.

Fitch a aussi dégradé la note de l’Espagne et Moody’s a indiqué qu’elle envisageait d’abaisser celle de la Belgique.