DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dernière ligne droite dans la campagne électorale en Pologne

Vous lisez:

Dernière ligne droite dans la campagne électorale en Pologne

Taille du texte Aa Aa

Donald Tusk en route vers un deuxième mandat. La Plate-forme civique, le parti libéral du Premier ministre sortant, devrait remporter les législatives de dimanche. Selon un dernier sondage publié ce vendredi, il frôlerait la majorité dans le nouveau Parlement. Sa popularité tient à son bilan économique, Varsovie a été relativement épargnée par la crise.
 
 
“Nous sommes dans un lieu qui nous dit à quel point ces élections sont importantes. Car c’est l’avenir de nos enfants. Je sais une chose : pour avoir de tels stades,  pour que les jeunes Polonais vivent au meilleur niveau possible, ils ont besoin d’avoir un sentiment de sécurité, de calme et de progrès” a-t-il déclaré lors d’une visite du stade national de Varsovie en travaux en vue de l’Euro de football 2012.
  
Il incarne l’autre droite polonaise, le très conservateur Jaroslaw Kaczynski. Il aurait jusqu‘à 10 points de retard sur son rival. Nationaliste et anti-européen, le chef de file du parti “Droit et Justice“ promet de défendre les intérêts polonais dans l’Union européenne : “Nous construirons une Pologne digne, puissante et respectée. La puissance et le respect, voilà ce qui rendra les Polonais dignes. Encore une fois, ne gaspillez pas les dernières heures.”
 
 
Les sondages prédisent la percée d’une nouvelle formation de gauche, anticléricale, ce serait une surprise dans un pays majoritairement catholique.
Le Mouvement de Palikot pourrait faire de l’ombre au traditionnel parti d’opposition de gauche, le SLD.