DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La première déposition du docteur Murray entendue lors de son procès

Vous lisez:

La première déposition du docteur Murray entendue lors de son procès

Taille du texte Aa Aa

Poursuivi pour homicide involontaire, le docteur Murray avait été interrogé par la police le 27 juin 2009, deux jours après la mort du chanteur.

Dans cet enregistrement, le médecin donne sa version des faits.

Cette nuit-là, à 4h30 du matin, le chanteur ne dormait toujours pas, affirme le docteur qui retranscrit les paroles de Mickaël Jackson: “Docteur Conrad, j’ai ces répétitions, je dois être prêt pour le spectacle en Angleterre. Demain, je vais devoir l’annuler.” se serait-il plaint.

Le roi de la pop aurait ensuite réclamé du lait. C’est le nom qu’il donnait au propofol, le puissant anesthésiant auquel il était habitué, précise le docteur Murray dans cet enregistrement.

Il reconnaît lui avoir finalement administré une dose de propofol, certainement à l’origine de la mort du chanteur.

Pour sa défense, Conrad Murray affirme avoir tenté de le sevrer de son accoutumance à cet anesthésique, quelques jours avant sa mort.

Des zones d’ombres subsistent encore. Le docteur Murray ne s’est toujours pas exprimé sur les nombreux appels qu’il aurait passé dans l’heure qui a suivi le décès de Mickaël Jackson.