DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte: réunion d'urgence du gouvernement après les affrontements entre musulmans et chrétiens

Vous lisez:

Egypte: réunion d'urgence du gouvernement après les affrontements entre musulmans et chrétiens

Taille du texte Aa Aa

Les violences entre musulmans et chrétiens en Egypte inquiètent les autorités politiques et religieuses. Elles ne cessent d’augmenter depuis la chute de Hosni Moubarak, et ont atteint un paroxysme dimanche. Au moins 24 personnes ont été tuées, et plus de 210 ont été blessées.

Au Caire, une marche pacifique de milliers de Coptes a dégénéré dimanche soir. Les chrétiens protestaient contre l’attaque d’une de leurs églises dans la province d’Assouan, quand ils disent avoir été agressés par des islamistes. La police militaire est intervenue sans ménagement. Selon certains témoignages, des blindés auraient écrasé au moins cinq manifestants coptes.

“La nation est en danger à la suite de ces évènements qui nous ont ramenés en arrière, a déclaré le Premier ministre Essam Charaf à la télévision. Les seuls bénéficiaires de ces actes de violence sont les ennemis du peuple égyptien”. Des manifestants coptes ont aussi défilé dimanche dans les rues d’Alexandrie, appelant à la démission du maréchal Tantaoui, le chef du Conseil suprême des forces armées. Le gouvernement intérimaire a décidé de se réunir en urgence ce lundi. Et la plus haute institution de l’islam sunnite d’Egypte a pris contact avec le patriarche copte pour organiser une rencontre, et parvenir à l’apaisement.