DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Risque de marée noire en Nouvelle-Zélande

Vous lisez:

Risque de marée noire en Nouvelle-Zélande

Taille du texte Aa Aa

Du pétrole brut a atteint l’une des baies les plus réputées de Nouvelle-Zélande. Et ce n’est peut-être que le début car une tempête s’annonce.

Ces galettes proviennent d’un porte-conteneurs qui s’est échoué sur un récif mercredi dernier.

Le navire libérien a déjà perdu 30 tonnes de brut. Il en contient encore 1.700 tonnes et transportent 11 conteneurs de matières dangereuses.

Si la coque cède, la Nouvelle-Zélande devra affronter la pire marée noire de son histoire.

Le porte-conteneurs s’est échoué à 22 km au large de la ville de Tauranga, une région réputée pour sa faune, sa flore et prisée par les surfers.

300 militaires néo-zélandais sont mobilisés.

“Le personnel le plus expérimenté au monde travaille très dur dans des conditions très difficiles pour enlever le pétrole et réduire le risque d’une catastrophe environnementale” a expliqué le maire de Tauranga.

Le pompage du pétrole contenu dans la barge continue mais c’est une opération lente et délicate et le mauvais temps risque de compliquer voire d’empirer la situation.

Le nettoyage des plages devrait commencer demain. La pêche a été interdite.

Une enquête a été ouverte et elle doit déterminer si le capitaine du Rena était sous l’emprise de l’alcool au moment de l’accident.