DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Timochenko : déception de Bruxelles

Vous lisez:

Affaire Timochenko : déception de Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Immanquablement, l’Europe fera pression sur le président Ianoukovitch. Dans la balance, l’accord d’association politique et de libre-échange qui est sur le point d‘être bouclé. Le président de la Commission l’a clairement laissé entendre :

“Nous pensons qu’il est très important d’avoir des relations renforcées avec l’Ukraine. En même temps, nous attendons de l’Ukraine qu’elle respecte les valeurs de l’Etat de droit, des droits de l’Homme, des droits fondamentaux, et évidemment de l’indépendance de la justice” , explique José Manuel Barroso.

Pour éviter la crise diplomatique, l’Europe espère une dépénalisation des charges pour lesquelles Ioulia Timochenko a été condamnée. C’est au Parlement ukrainien d’en décider. Le Président du Parlement européen appelle, lui, à maintenir le dialogue :

“Le verdict de la cour ukrainienne sera certainement un obstacle dans nos contacts directs et aura certainement un impact négatif sur nos négociations. Mais je suis convaincu que nous devons poursuivre les négociations sur un accord d’association. Nous ne devons pas punir le peuple ukrainien” , plaide Jerzy Buzek.

En attendant, Bruxelles appelle la justice ukrainienne à assurer un procès équitable en appel. Selon l’analyste Amanda Paul, c’est aussi un test pour les Européens.

“L’Union européenne se trouve désormais dans une situation difficile. Elle souhaite clairement rester engagée envers l’Ukraine parce que c’est un pays important et que ces accords peuvent avoir un impact significatif sur l‘évolution des choses en Ukraine. Mais dans le même temps, il est évident qu’ils ne peuvent pas rester indifférents ou laisser passer ce qui s’est produit aujourd’hui sans que cela affecte les relations.”

A en croire des sources européennes, l’Union pourrait annuler une visite du président Ianoukovitch à Bruxelles le 20 octobre. Mais la mission ukrainienne auprès de l’UE a pour l’instant démenti.