DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de la crise politique en Belgique

Vous lisez:

Fin de la crise politique en Belgique

Taille du texte Aa Aa

Une “nouvelle Belgique” est sur les rails car la crise politique est terminée. C’est ce qu’annonce ce mardi Elio di Rupo, le chef du Parti socialiste francophone. Après 18 mois de vide du pouvoir, un accord a été conclu samedi entre les huit partis traditionnels flamands et francophones. A la clé: la formation d’un gouvernement dont Elio di Rupo devrait prendre la tête. “Nous avons un accord institutionnel global, un accord pour faire évoluer notre pays et le stabiliser dit-il. Cet accord permet à notre pays d’enfin sortir d’une de ses plus graves crises. La Belgique de demain sera très différente de la Belgique d’hier. L’accord répond aux souhaits de changement profond exprimé en Flandre.”

Cet accord doit encore être adopté à la majorité des deux tiers au Parlement dans les prochains mois. Ce qui ne devrait pas poser de problème.

Elio di Rupo pourrait prendre ses fonctions dès le mois prochain.

La Belgique a frôlé l‘éclatement, un destin fortement rejeté par de nombreux Belges qui sont descendus massivement dans la rue pour le dire.