DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Primaire socialiste : Montebourg reste silencieux pour l'instant

Vous lisez:

Primaire socialiste : Montebourg reste silencieux pour l'instant

Taille du texte Aa Aa

Pas de consigne de vote pour l’instant de la part d’Arnaud Montebourg pour le deuxième tour de la primaire socialiste française.

Une finale qui verra s’affronter dimanche prochain les deux ténors du parti socialiste, François Hollande et Martine Aubry, et dont le premier en tous cas ne sous-estime pas le poids de l‘électorat d’Arnaud Montebourg :

“J’entends les préoccupations des électeurs d’Arnaud Montebourg, a déclaré François Hollande, d’abord ils ont voulu dire quelque chose sur la régulation insuffisante de la mondialisation, sur la place de la finance”.

Avec 17% des voix, soit plus de 420.000 électeurs derrière lui, le député de Saône et Loire peut se montrer exigeant : il a annoncé qu’il allait écrire aux deux finalistes pour leur demander des engagements sur plusieurs points de son programme.

“Si les deux candidats veulent obtenir un geste de ma part, il faudra certainement qu’ils renoncent à un certain nombre des recettes gestionnaires du passé”.

Pour Benoît Hamon, représentant de l’aile gauche du parti socialiste et soutien de Martine Aubry, c’est elle qui est la plus à même d’incarner les idées d’Arnaud Montebourg… La pêche à la ligne aux électeurs a commencé.