DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le monde de l'ovalie salive avant le choc Australie - Nouvelle-Zélande

Vous lisez:

Le monde de l'ovalie salive avant le choc Australie - Nouvelle-Zélande

Taille du texte Aa Aa

La tension monte à quelques jours des demi-finales de la Coupe du monde de rugby. Outre le match France-Pays de Galles, les fans de l’ovalie assisteront dimanche à une affiche alléchante entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Les Wallabies, qui ont sorti les tenants du titre Sud-africains en quarts de finale, s’attendent à un vivre un grand moment de rugby. «On s’apprête à disputer le plus grand match de notre carrière. Tous les joueurs sont très excités par l’enjeu. Mais il sera important de canaliser cette excitation », explique

Adam Ashley Cooper.

Pour les Wallabies, la pression dimanche sera davantage sur les épaules des joueurs néo-zélandais. Décevants lors des précédents Coupes du monde, les All Blacks n’ont en effet pas le droit à l’erreur devant leur public. Le demi de mêlée des Blacks, Andy Ellis, met l’accent aussi sur l’importance émotionnelle de ce rendez-vous : « Pour les joueurs, c’est probablement le match le plus important de leur vie. Il va y avoir une telle intensité et c’est formidable », explique-t-il.

Les All Blacks espèrent remporter chez eux leur première coupe Webb Ellis depuis 1987. Mais ils devront éliminer d’abord l’Australie dimanche à Auckland.