DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libération en masse de prisonniers politiques en Birmanie

Vous lisez:

Libération en masse de prisonniers politiques en Birmanie

Taille du texte Aa Aa

Parmi ses plus de 300 personnes, l’une des plus célèbres. Zarganar est sorti de sa cellule tôt dans la matinée. Ce comédien et humoriste avait été arrêté en 2008 après avoir organisé l’aide aux victimes du cyclone meurtrier Nargis et critiqué la gestion du drame par le pouvoir.

Autre dissident emblématique, le moine bouddhiste Shin Gambira qui dirigeait l’Alliance des moines birmans lors du mouvement de contestation réprimé dans le sang en septembre 2007.

Depuis la libération en novembre 2010 de la détenue la plus célèbre de Birmanie, Aung San Suu Kyi, la libération des autres prisonniers politiques est la condition sine qua non pour envisager la levée des sanctions occidentales, en place depuis la fin des années 90. La lauréate du prix Nobel de la paix a salué ces libérations et espéré qu’il y en est d’autres rapidement.

La plupart des prisonniers politiques ont été arrêtés en 2007/2008 au plus fort des manifestations contre la junte birmane.

Selon la communauté internationale et les organisations de défense des droits de l’Homme, il y aurait environ 2000 prisonniers politiques dans tout le pays.