DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : naissance de la Maison-Blanche

Vous lisez:

Rétromachine : naissance de la Maison-Blanche

Taille du texte Aa Aa

Le 13 octobre 1792, la première pierre de la résidence officielle du président des États-Unis est posée au 1600, Pennsylvania avenue, à Washington, D.C. Celle qui deviendra par la suite la “Maison-Blanche”, en raison de la couleur de ses murs, s’intègre dans le vaste projet d‘édification de la nouvelle capitale fédérale, voulue par la Constitution des États-Unis de 1787. Plusieurs projets architecturaux sont soumis, dans le cadre d’un concours, au président George Washington. Son choix se porte sur l‘œuvre d’un architecte d’origine irlandaise James Hoban. Parmi les influences architecturales, le château de Rastignac en Dordogne (France) est souvent cité. La résidence, au murs de grès, est bâtie par des immigrants européens, des esclaves ainsi que quelques affranchis. Huit ans après le début des travaux, le président John Adams devient le premier à résider dans le bâtiment. Un bâtiment qui doit être reconstruit en 1814, après le siège de Washington, D.C, par les forces britanniques en représailles suite à la destruction de la capitale du Haut-Canada par les américains. L’expression “Maison-Blanche” est utilisée de façon informelle dès le début du 19iéme siècle. Elle deviendra officielle sous la présidence de Theodor Roosevelt en 1901. Ce même Roosevelt lance les travaux d’extension de l’aile ouest, qui abrite le fameux bureau ovale. Plus tard l’aile est est également agrandie et aménagée pour recevoir invités et réceptions. En 2007, l’Institut Américain d’Architecture a désigné la “Maison-Blanche” comme la deuxième des réalisations architecturales les plus emblématiques des États-Unis, après l’Empire State Building.

D’autres 13 Octobre: le méridien de Greenwich (banlieue de Londres) est adopté comme standard international (d’une longitude égale à 0) en 1884 ; Ankara devient la capitale de la Turquie en 1923 ; les 33 mineurs de la mine de Copiapó, au Chili, sont secourus après avoir passé plus de 69 jours sous terre en 2010.

Né(e)s un 13 octobre : L’acteur français Yves Montand (1921), la femme politique britannique Margaret Thatcher(1925), la chanteuse grecque Nana Mouskouri (1925), le chanteur américain Paul Simon (1941), le comique britannique Sacha Baron Cohen (1971).