DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Washington appelle ses diplomates et ressortissants à la prudence face au terrorisme

Vous lisez:

Washington appelle ses diplomates et ressortissants à la prudence face au terrorisme

Taille du texte Aa Aa

Une alerte mondiale lancée par le Département d’Etat après la découverte d’un complot iranien présumé contre l’ambassadeur saoudien aux Etats-Unis.

Le principal suspect, Manssor Arbabsiar a comparu hier devant un tribunal fédéral à New York et a été incarcéré. Il avait été arrêté le 29 septembre à l’aéroport Kennedy. Il dispose de la double nationalité américaine et iranienne. Un autre suspect est aussi visé. Les deux hommes auraient agi sur ordre des brigades Al Qods, le corps d‘élite de la république islamique d’Iran.

D’après le ministre américain de la justice, le complot était “conçu, organisé et dirigé par l’Iran”.

L’ambassade d’Arabie Saoudite a dénoncé une “violation odieuse des conventions internationales” et remercié les Etats-Unis d’avoir déjoué l’attentat.

Alors que Washington et Téhéran n’ont plus de relations diplomatiques depuis plus de 30 ans, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton a estimé qu’il fallait envoyer un message fort à l’Iran. Elle va consulter les alliés des Etats-Unis.

Dans une lettre adressée au secrétaire général des Nations Unies, l’ambassadeur iranien à l’ONU a lui condamné “les accusations américaines et dénoncé une conspiration diabolique orchestrée par Washington dans le sillage de sa politique anti-Téhéran”.