DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

DSK-Banon : la plainte classée sans suite

Vous lisez:

DSK-Banon : la plainte classée sans suite

Taille du texte Aa Aa

Deux semaines après sa confrontation avec Tristane Banon, Dominique Strauss-Kahn s’estime “blanchi”. La plainte de la romancière française a en effet été classée sans suite par le parquet de Paris. Une victoire qui peut toutefois sembler en demi-teinte pour l’ancien parton du FMI. Car si la justice a estimé qu’il n’y avait pas eu tentative de viol, il a reconnu une agression sexuelle. Des faits qui remontent à 2003 et qui sont aujourd’hui préscrits. D’où le classement de la plainte.

Ce jugement tombe le jour même de la parution d’un livre de Tristane Banon “Le bal des hypocrites” une autofiction où elle livre sa version des faits, sans citer le nom de DSK.

Aux Etats-Unis, ce dernier a bénéficié de l’abandon des poursuites pénales pour viol intentées par la femme de chambre Nafissatou Diallo, mais il reste sous le coup d’une procédure au civil.