DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le parlement européen pour l'intégration de la Bulgarie et Roumanie à l’espace Schengen

Vous lisez:

Le parlement européen pour l'intégration de la Bulgarie et Roumanie à l’espace Schengen

Taille du texte Aa Aa

La Bulgarie et la Roumanie ne doivent pas être les otages du populisme. Contrairement aux Pays-Bas et à la Finlande, les eurodéputés ont jugé les réformes réalisées par les deux pays suffisantes pour intégrer l’espace Schegen.

Pour l’eurodéputé allemand Manfred Weber, du groupe PPE, “le non des néerlandais et des finlandais n’a rien avoir avec les faits ou avec des critères objectifs. C’est certain qu’il y a une motivation politique, parce que, les partis populistes de droite ont clairement usé de leur droit de veto”. Il poursuit : “Je me demande comment le Conseil européen – qui va devoir se prononcer sur le sujet – va accepter que nous soyons tous soumis aux actes de ces partis populistes de droite, des actes qui vont bloquer d’importantes décisions en Europe”

Or le processus d’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie requiert l’approbation des vingt-deux membres de l’espace Schengen.

L’eurodéputé roumain Marian-Jean Marinescu, également du groupe PPE, explique son incompréhension à euronews :
“Actuellement nous sommes dans une situation ambiguë. Je n’ai jamais été dans une telle situation. Il n’y a pas de décision, il n’y a pas de perspective claire. Il semble qu’il n’y aura pas de conclusion, on ne sait pas ce qui va se passer. S’il est vrai que l’Union européenne est fondée sur la confiance, elle est aussi basée sur le respect. Et ce respect doit être mutuel”

Une conclusion, il pourrait bien y en avoir une lors du sommet des chefs d‘état qui se tiendra le dimanche 23 octobre à Bruxelles.