DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Michael Jackson aurait pu être sauvé selon un cardiologue

Vous lisez:

Michael Jackson aurait pu être sauvé selon un cardiologue

Taille du texte Aa Aa

Une déclaration choc faite lors de l’audience d’hier au procès du docteur Conrad Murray, le médecin du roi de la pop.

Alors que les avocats de Murray ont plaidé d’abord la thèse de l’auto-ingestion de propofol, ils ont ensuite changé leur défense. Désormais, il se dirige vers la thèse d’une ingestion de pilules de lorazepam en l’absence du docteur Murray.

“Le propofol est indiqué pour tout ce qui concerne le confort du patient mais pas pour dormir. C’est un détournement extrême de son utilisation”, estime le docteur Alon Steinberg. Ce cardiologue a dénoncé “les graves négligences” du docteur Murray. Il a laissé son patient seul pendant deux minutes, il n’a pas appelé immédiatement les urgences. Il ne lui a pas prodigué les soins appropriés.

Des propos soutenus par la famille Jackson qui se bat pour connaître la vérité sur la mort de la star planétaire décédée le 25 juin 2009 à Los Angeles à l‘âge de 50 ans.