DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de campagne tendue pour les primaires socialistes en France

Vous lisez:

Fin de campagne tendue pour les primaires socialistes en France

Taille du texte Aa Aa

Les roses sortent leurs épines avant le second tour dimanche des primaires socialistes en France.

Les deux rivaux, Martine Aubry et François Hollande ont échangé plusieurs piques durant cette fin de campagne. Hollande est le grand favori. Il est arrivé en tête du premier tour avec 39% des voix contre 30% pour Aubry. Isolée, la maire de Lille est passée à l’offensive. L’enjeu : représenter le PS à la présidentielle de 2012.

Journaliste de RTL : la Gauche sectaire, cela vous a blessé?

Martine Aubry : “Ah non, cela ne m’a pas blessé, mais ce sont des mots de la droite et cela me gêne toujours quand un homme de gauche utilise des mots des la droite”.

Francois Hollande : “Moi, je ne vais pas du tout rentrer dans une espèce de surenchère, dans les mots, un escalade, cela serait préjudiciable”…

François Hollande se veut rassembleur jusqu’au bout. Il a rallié sur son nom cinq des six candidats et notamment Arnaud Montebourg, le troisième homme qui avait réuni 17% des voix au 1er tour. Montebourg votera Hollande à titre personnel mais il n’a pas donné de consigne de vote.

Ségolène Royal, grande déception du 1er tour avec ses 7% a elle aussi ralliée son ex-compagnon. Martine Aubry ne s’avoue pas vaincue et elle compte sur la mobilisation. 2,6 millions de français avaient voté au 1er tour.