DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fusillade à Tripoli et renforts du CNT à Syrte

Vous lisez:

Fusillade à Tripoli et renforts du CNT à Syrte

Taille du texte Aa Aa

Des échanges de tirs en plein coeur de Tripoli.

Pendant quelques heures, le fracas des armes à de nouveau retenti entre pro et anti-Kadhafi dans la capitale lybienne qui semblait avoir oublié que la révolution n‘était pas encore totalement finie.

Des fusillades, les premières depuis le 23 août, date où Tripoli a été prise par les révolutionnaires du Conseil National de Transition.

Le CNT qui a envoyé de nouveaux renforts sur le front de Syrte. La cité, l’un des derniers bastions de l’ex-dictateur résiste encore aux combattants de la liberté.

Une guerrilla urbaine où chaque rue prise est une victoire, où chaque avancée d’un camp est une défaite pour l’autre.

Des armes lourdes aux fusils, chacun se bat avec l’espoir de l’emporter même si les dernières forces loyales à Kadhafi semblent s‘être lancées dans un baroud d’honneur.

Aux pris de dégâts immenses, la ville ressemble à un vaste champ de ruines où les soldats des deux camps rivaux payent aussi un lourd tribu. Des morts et des blessés, le prix du sang pour une victoire qui tous l’espèrent, marquera un tournant définitif dans la bataille de Libye.