DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les casseurs s'invitent parmi les "indignés" à Rome

Vous lisez:

Les casseurs s'invitent parmi les "indignés" à Rome

Taille du texte Aa Aa

Les “indignés” voulaient faire de cette journée du 15 octobre une journée mondiale de colère. Ici en Italie, à Rome, elle s’est transformée en champ de bataille. Des casseurs s’en sont pris à des banques, et ont mis le feu à des voitures et à une annexe du ministère de la Défense, en plein centre ville.

Trois personnes ont été blessées, dont un jeune homme qui a été touché à la main alors qu’il tentait de s’opposer aux éléments incontrôlés. Les manifestants venus défiler pacifiquement, en famille parfois, ont dû quitter les lieux face au déchaînement de violence.

Le centre de la capitale italienne avait été bouclé dès le matin, et les monuments historiques comme le Forum romain et le Colisée fermés.

1.500 policiers étaient été mobilisés, deux hélicoptères survolaient la zone où entre 100.000 et 200.000 manifestants ont défilé.