DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Timochenko : l'Europe suspendue au vote du Parlement ukrainien

Vous lisez:

Affaire Timochenko : l'Europe suspendue au vote du Parlement ukrainien

Taille du texte Aa Aa

Bruxelles attend de pied ferme le prochain épisode de l’affaire Timochenko. Un vote prévu pour ce mardi au parlement ukrainien pourrait éviter à l’opposante politique de purger sept ans de prison. Si l’amendement passe, l’article ayant servi à la condamner sera dépénalisé.

“La façon dont l’Ukraine gèrera cette affaire et des affaires similaires concernant d’autres représentants de l’ancien gouvernement aura un impact sur nos relations bilatérales et comportera le risque d’implications profondes sur nos relations avec l’Ukrainen”, explique Maja Kocijancic, porte-parole de la Haute représentante Catherine Ashton.

Au Parlement européen, le chef de file des libéraux se veut confiant. Pour Guy Verhofstadt, la réforme du code pénal sera approuvée :

“Cela devrait résoudre une fois pour toutes le problème Timochenko et dans le même temps ce serait une bonne base pour éviter des problèmes de ce type à l’avenir.”

La visite du président ukrainien, Viktor Ianoukovitch, à Bruxelles est suspendue à ce vote. Mais c’est aussi et surtout l’accord d’association entre l’Union et l’Ukraine qui est en jeu. Sa signature pourrait bien être retardée.

“Le rejet de l’amendement signifierait que l’Ukraine a changé de cap et que l’Ukraine se prépare à devenir non pas un pays européen mais un pays asiatique” , martèle un leader de l’opposition Arseniy Yatsenyuk.

Le pays est aussi en délicatesse avec la Russie, et c’est précisément pour avoir signé un accord gazier avec Moscou que l’ancienne première ministre a été condamnée. Faute de compromis, le pays risque donc fort de s’isoler.