DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Yémen s'enfonce un peu plus dans la guerre civile

Vous lisez:

Le Yémen s'enfonce un peu plus dans la guerre civile

Taille du texte Aa Aa

De violents combats ont éclaté la nuit dernière dans la capitale Sanaa entre d’un côté, les forces du président Saleh et de l’autre, des militaires et des combattants tribaux ralliés à la contestation.

Après une brève accalmie, la capitale yéménite est donc de nouveau à feu à sang. Plus tôt dans la journée, des milliers de manifestants avaient marché sur une zone tenue par des éléments fidèles au chef de l’État. Au moins six personnes ont péri sous les balles des forces de sécurité. La veille, une autre manifestation anti Saleh s‘était terminée également dans un bain de sang.

Neuf mois après le début des manifestations, Ali Abdallah Saleh semble toujours s’accrocher au pouvoir. Mais il pourrait être soumis cette semaine à une pression internationale accrue. La Grande Bretagne, la France et les États-Unis ont en effet rédigé un projet de résolution appelant à sa démission.