DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président ukrainien ne sera pas reçu à Bruxelles

Vous lisez:

Le président ukrainien ne sera pas reçu à Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Le président ukrainien n’est plus le bienvenu à Bruxelles, du moins pour l’instant. Prévue pour ce jeudi, la visite de Viktor Ianoukovicth a été ajournée. De toute évidence, une sanction européenne suite à la condamnation de l’opposante Ioulia Timochenko à sept ans de prison. Pour autant, la Commission n’a pas été très éloquente sur le sujet :

“Elle a effectivement été repoussée à plus tard, lorsque les conditions seront meilleures pour faire progresser les relations bilatérales entre l’Union européenne et l’Ukraine” , s’est bornée à commenter une porte-parole.

L’Union européenne faisait pression sur l’Ukraine depuis des semaines, et la condamnation de Timochenko l’a contrainte à réagir. Pour l’eurodéputé Paweł Kowal, elle doit tenir bon et exiger l’indépendance de la justice ukrainienne.

“Nous devons envoyer à l’opinion publique ukrainienne un message fort disant que les normes sur les droits de l’Homme, sur les relations entre l’opposition et le pouvoir sont parmi les principaux piliers de la démocratie.”

En guise de représailles, le parlement ukrainien a annulé le vote sur l’amendement qui aurait permis de dépénaliser les faits reprochés à Timochenko. Quant au président Ianoukovitch, il a martelé dans une interview à euronews qu’il y avait bien eu violation du droit pénal. “Les taxes n’ont pas été payées” , a-t-il ajouté, “Le budget y a perdu, du gaz a été importé sans droits de douanes et l’Etat a subi de grosses pertes.”

Ces tensions risquent de mettre entre parenthèses l’accord d’association que l’Union et l’Ukraine devaient signer avant la fin de l’année.