DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moody's dégrade la note souveraine espagnole de deux crans

Vous lisez:

Moody's dégrade la note souveraine espagnole de deux crans

Taille du texte Aa Aa

C’est un mauvais coup que l’agence de notation Moody’s a porté à l’Espagne en dégradant la note de la dette souveraine espagnole de deux crans et ce moins de quinze jours après les deux autres principales agences internationales de notation Standard & Poor’s et Fitch.

Pour le gouvernement espagnol, cette dégradation veut dire une charge de la dette plus importante : des intérêts plus élevés à payer.

“Dans le système financier, affirme l‘économiste espagnol Juan Maria Concha, la chose la plus importante ce n’est pas d’avoir de l’argent, c’est de gagner la confiance des investisseurs. Si des institutions comme les agences de notation rendent les investisseurs méfiants, les choses vont se compliquer. Et ce qui va arriver c’est que la dette publique du pays va gonfler de façon significative”.

Moody’s met la pression sur les trois pays latins : la France qui a été averti et l’Espagne et l’Italie qui ont été une nouvelle dégradée en peu de temps.

D’ores et déjà, le simple avertissement de Moody’s sur la note française s’est traduit par une augmentation des taux de rendement de la dette publique française.

En dégradant la note espagnole de deux crans, Moody’s a fait passer le statut de l’Espagne d’un émetteur de haute qualité au rang d’un émetteur solide mais qui peut être affecté par des changements de situation économique. L’aggravation de la crise de la dette par exemple.