DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : les affrontements auraient fait un mort

Vous lisez:

Grèce : les affrontements auraient fait un mort

Taille du texte Aa Aa

A Athènes les affrontements auraient fait un mort.

Les médias grecs ont annoncé qu’un quinquagénaire blessé à la tête dans de violents incidents lors d’une manifestation anti-austérité est décédé à l’hôpital où il avait été transféré.

Le centre-ville d’Athènes s’est une fois encore mué en champ de bataille. Des affrontements ont éclaté entre une partie des manifestants et les groupes de casseurs qui ne ratent jamais ces journées de mobilisation. Car depuis ce matin, et pour la deuxième journée consécutive, les Grecs sont dans la rue pour crier leur hostilité aux nouvelles mesures d’austérité. Des mesures soumises au vote du parlement ce soir. Des mesures dictées par les créanciers de la Grèce afin de réduire une dette devenue colossale.

Couplée à une grêve générale de 48 heures, la première journée de manifestation a mobilisé comme jamais. Plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient répondu à l’appel des syndicats public et privé. Pour les observateurs, cela traduit le ras-le-bol d’une population qui a l’impression d‘être saignée à blanc.