DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des Grecs chaque jour un peu plus brisés

Vous lisez:

Des Grecs chaque jour un peu plus brisés

Taille du texte Aa Aa

Après deux jours de manifestations et de grève générale à Athènes, la capitale tente d’effacer les traces de la colère. Certains ont profité de la manifestation contre un énième plan d’austérité pour s’en prendre aux biens publics. Trottoirs saccagés, magasins vandalisés, façades abîmés, chacun tente aujourd’hui de réparer mais le coeur n’y est plus.

“Les Européens, les Allemands, les Néerlandais, les Français veulent qu’on ressemble aux Balkans, à la Bulgarie et à la Roumanie explique cet homme. Ils réduisent nos salaires pour faire venir leurs société ici et nous faire travailler pour rien.”

“Les gens ont l’air sombre, vraiment déprimés déplore cette femme. Ils coupent nos retraites, il y a des ordures partout et personne ne se soucie de nous. Il n’y a pas de gouvernement, il n’y a rien. Nous sommes désespérés.”

50.000 personnes ont dénoncé jeudi le vote d’un nouveau plan d’austérité. Les violences qui ont éclaté entre casseurs, forces de l’ordre et militants ont fait un mort et une vingtaine de blessés.