DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de l'ETA : les Espagnols soulagés mais prudents

Vous lisez:

Fin de l'ETA : les Espagnols soulagés mais prudents

Taille du texte Aa Aa

Enfin la fin, lit-on dans les journaux espagnols qui applaudissent la fin de la violence de l’ETA. L’ancien ministre de l’Intérieur, et candidat socialiste aux législatives de novembre, a salué la victoire du droit.

“Aujourd’hui, l’ETA n’est pas le protagoniste, aujourd’hui le principal personnage est létat de droit, parce que le droit l’a emporté. La démocratie et les institutions ont gagné. Pour cette raison, c’est le moment aujourd’hui de souligner l’efficacité et l’engagement de la police nationale, de la garde civile, des services secrets et toutes les forces de sécurité de ce pays parce qu’elles ont fait leur devoir avec beaucoup de sacrifices. C’est aussi le moment de remercier pour leur travail les juges et les procureurs, tous les pays et avant tout la France.”

“La lecture positive du communiqué de l’ETA, qu’ont fait la plupart des leaders politiques, est beaucoup plus mitigée si on demande à la population. c’est le début de la fin mais beaucoup de questions restent à résoudre.”

“Si c’est vrai qu’ils vont rendre les armes je trouve ça très bien mais tant qu’ils n’auront pas rendu les armes je ne peux pas le croire.”

“Je trouve que c’est une des meilleures nouvelles que j’ai entendue ces dernières 40 années, c’est magnifique.”

“Est-ce qu’on devait arriver à ça pour qu’ils comprennent ? Toutes ces familles qui ont perdu des êtres chers, qu’est ce qu’elles ont maintenant ?”