DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ONU réclame une enquête sur la mort de Kadhafi

Vous lisez:

L'ONU réclame une enquête sur la mort de Kadhafi

Taille du texte Aa Aa

C’est le premier dirigeant à avoir été tué depuis le début du Printemps arabe. La dépouille de Mouammar Kadhafi repose dans cette morgue improvisée à Misrata. La date et le lieu de l’inhumation n’ont pas encore été déterminés, mais selon les rites musulmans, il devrait être enterré d’ici 24 heures. Des contacts sont en cours entre des membres de sa tribu et les nouvelles autorités.

Si sa mort est un soulagement en Libye, les circonstances qui l’entourent restent floues. C’est pourquoi le Haut commissariat de l’Onu aux droits de l’Homme réclame une enquête. Il se réfère aux vidéos “très inquiétantes” qui ont été diffusées par les médias.

Le chef de l’exécutif du CNT, Mahmoud Jibril, assure qu’aucun ordre n’a été donné pour le tuer : “Il a été blessé d’une balle dans la tête. Le médecin légiste n’a pas été en mesure de déterminer si la balle a été tirée par les rebelles ou les forces de Kadhafi. Il était encore vivant quelques minutes avant d’arriver à l’hôpital.”

Comme l’un de ses fils, Mouatassim, Mouammar Kadhafi ne sera pas traduit en justice. Pour certains, c‘était pourtant une étape essentielle pour tourner la page.