DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: l'amnistie des prisonniers de l'ETA va peser sur les législatives

Vous lisez:

Espagne: l'amnistie des prisonniers de l'ETA va peser sur les législatives

Taille du texte Aa Aa

Les socialistes qui dirigent le gouvernement basque espagnol, comme Patxi Lopez, le savent: l’abandon par l’ETA de plus de 40 ans de lutte armée a donné des ailes aux partis indépendantistes. Ils étaient déjà crédités d’une percée aux prochaines législatives en Espagne, et l’annonce historique n’a fait que les renforcer. L’amnistie des prisonniers de l’ETA sera au coeur du débat.

“D’ici les élections, il faut maintenir la politique anti-terroriste, estime le candidat socialiste aux législatives Alfredo Perez Rubalcaba, et à partir du 20 novembre, les partis politiques devront réfléchir sur les changements à faire. Mais je crois que l’amnistie ne doit pas faire partie du débat de la campagne électorale”. Pour le candidat de la droite espagnole, Mariano Rajoy, tout dialogue avec l’ETA est exclu, avant ou après les législatives. “Pour la première fois en 40 ans, déclare-t-il, l’ETA a dit qu’elle cessait définitivement son activité criminelle. La seule feuille de route qui existe maintenant, c’est la loi et l‘état de droit, il n’y aura aucun type de négociation”.