DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe, pomme de discorde à la Chambre des Communes

Vous lisez:

L'Europe, pomme de discorde à la Chambre des Communes

Taille du texte Aa Aa

A Londres, David Cameron fait face à la plus sérieuse rébellion dans son propre camp conservateur, depuis son arrivée à Downing Street.

Les conservateurs veulent voter ce soir une motion en faveur d’un référendum sur l’Europe sur la question : “Faut-il ou non rester dans l’UE ?”

“Ce n’est pas le moment adéquat, au moment de la crise économique, a déclaré David Cameron, de lancer un référendum sur une sortie de l’Europe. Quand la maison de votre voisin est en feu, votre premier réflexe devrait être de l’aider à éteindre les flammes, pas seulement éteindre celles qui atteignent votre maison.”

Entre 60 et 100 conservateurs veulent voter en faveur de l’organisation du référendum d’ici mai 2013. Ces conservateurs sont décidés à ignorer les consignes du Premier ministre, quitte à risquer des sanctions.

“Je vais voter pour la motion, explique le député Bernard Jenkin. La motion est très claire. Elle représente le choix auquel fait face le pays. Reste-t-on dans l ‘UE ? En sort-on ? Ou cherchons nous de nouvelles relations avec nos partenaires de l’UE ? Et je ne peux pas comprendre, ma foi, pourquoi le gouvernement refuse ce principe.”

Avant David Cameron, John Major et Tony Blair ont dû se battre eux aussi contre des eurosceptiques, traditionnellement nombreux en Grande-Bretagne.