DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Otan assure que le CNT est capable d'assurer la sécurité de la Libye

Vous lisez:

L'Otan assure que le CNT est capable d'assurer la sécurité de la Libye

Taille du texte Aa Aa

Selon l’Alliance atlantique, “la menace d’attaques organisées contre la population civile” a disparu avec la mort de Kadhafi et la chute de ses derniers bastions à Syrte et Bani Walid.

Pour le lieutenant-général canadien Charles Bouchard qui dirige l’opération Protecteur unifié depuis Naples : “toutes les régions du pays sont libres et l’alliance a fixé vendredi dernier au 31 octobre la fin de sa mission tout en précisant n’avoir pas l’intention de maintenir des troupes armées dans la zone”.

L’Otan est intervenue en Libye dès le mois de mars dans le cadre de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies autorisant le recours à la force pour la protection des populations civiles dans le cadre du soulèvement contre Mouammar Kadhafi.

Désormais, le CNT s’attèle à une tâche aussi lourde que décisive, celle de former un gouvernement au plus vite d’ici deux semaines ou un mois après la proclamation dimanche de la libération du pays.

Premier motif d’inquiétude, l’annonce par les nouveaux dirigeants que la future Libye sera régie par la charia, la loi islamique. Une annonce qui suscite l’inquiétude des femmes et des occidentaux qui appellent au respect des droits de l’Homme.