DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie, le désespoir des femmes d'Ercis

Vous lisez:

Turquie, le désespoir des femmes d'Ercis

Taille du texte Aa Aa

Ercis est la ville la plus touchée par le séisme. Déjà quelques 240 morts recensés ici…

Pour les survivants, la vie continue, les enfants réclament de l’amour et des soins, mais ces petits gestes du quotidien sont difficiles à faire dans des conditions précaires.

“Heureusement nous n’avons perdu personne de notre famille, mais d’autres personnes, si, raconte une vieille femme. Pour nos amis, les dégâts sont énormes. Ce désastre est arrivé, j’espère qu’il n’arrivera pas à nouveau. Que Dieu garde notre pays. je ne me souviens de rien, je suis tellement choquée.”

“Votre maison est touchée ?”, demande notre correspondant Bora Bayraktar.

“Oui, il y a beaucoup de dégâts, une fissure énorme, elle penche.”

Le stade de foot de la ville est transformé en village de tentes, le Croissant-Rouge turc en a distribué 4000 dans la région, et aussi 11000 couvertures, de la nourriture, de l’eau.

Ici à Ercis, épicentre du séisme, les gens qui ont perdu leurs maisons passent la nuit dans les tentes du croissant rouge turc, rappelle notre correspondant sur place. Toute l’aide est concentrée à cet endroit.