DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Privé d'argent WikiLeaks ne peut plus supporter le coût de ses révélations

Vous lisez:

Privé d'argent WikiLeaks ne peut plus supporter le coût de ses révélations

Taille du texte Aa Aa

En manque de fonds WikiLeaks ne fuite plus. Le site internet, spécialisé dans la divulgation de documents secrets a été contraint de suspendre ses activités en raison du blocus financier imposé entre autres par Visa et Mastercard.

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange ne cache pas son amertume : “Le blocus a coûté à notre organisation des dizaine de millions dollars en donations perdues à un moment où nos coûts de publications sont sans précédent de part nos contrats passés dans 50 pays avec 90 médias et organisations humanitaires. Nos maigres ressources sont désormais entièrement consacrées à notre lutte contre ce blocus financier illégal.”

Le boycott mené par Bank of America, Visa, Mastercard, Paypal et Western Union menacerait l’existence même du site internet. WikiLeaks a aurait vu fondre ses revenus de 95% depuis décembre 2010.

Le blocus a d’ailleurs débuté quelques jours après la diffusion de câbles diplomatiques américains. Julian Assange, qui accuse Washington de tirer les ficelles, a déposé plainte auprès de la Commission européenne pour violations des règles de la concurrence.