DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : début d'accord sur une réforme des retraites

Vous lisez:

Italie : début d'accord sur une réforme des retraites

Taille du texte Aa Aa

Un accord sur la réforme des retraites se dessine en Italie, à quelques heures de l’ouverture du sommet européen.

Silvio Berlusconi et son allié, la Ligue du Nord, parviennent à un compromis : pas de refonte du régime des retraites, la ligue du Nord refuse depuis le début une réforme d’ampleur, mais un relèvement, tout de même, de l‘âge de départ à la retraite, de 65 à 67 ans.

Reste à voir ce qu’en dit l’Union européenne, a déclaré le chef de la ligue du Nord Umberto Bossi.

Ce qui importe aussi, c’est que Silvio Berlusconi n’arrive pas à Bruxelles les mains vides.

Le cavaliere est en effet sous pression depuis dimanche : il doit produire de nouveaux engagements pour réduire le déficit de l’Italie.

“L’Union Européenne a été très claire dimanche au sujet de la réactivité qu’ils attendaient de l’Italie d’ici à mercredi. Si Berlusconi échoue, il n’y aura pas d’action immédiate, mais la possibilité de réagir demeure, car le Premier ministre n’a pas suffisamment agi ces 4 derniers mois.”

James Walston, analyste politique, professeur à l’Université américaine de Rome :

“La réforme des retraites est l’un des nombreux leviers sur lesquels Silvio Berlusconi est sommé d’agir, et non le moindre. A l’issue de ce premier accord, le chef de la Ligue du Nord Umberto Bossi se dit pessimiste sur les chances de survie de la coalition en Italie.”