DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Chine appelée au secours de la zone euro

Vous lisez:

La Chine appelée au secours de la zone euro

Taille du texte Aa Aa

Pékin n’a pas encore confirmé être prêt à abonder le fonds de secours européen mais il soutient les mesures de l’Europe pour répondre à la crise financière et indique vouloir renforcer la coopération bilatérale. Une position déjà confirmée au micro d’euronews par la vice-ministre chinoise des Affaires étrangères Fu Ying : “La Chine a poursuivi ses efforts en augmentant les importations depuis l’Europe – les importations ont augmenté dans presque tous les pays européens – mais aussi en continuant à investir en Europe et à acquérir des obligations européennes. Nous n’avons jamais réduit les obligations européennes entre notre possession “.

La Chine qui est assise sur un énorme matelas de réserves de change de 3200 milliards de dollars, serait bien placée pour investir.

Elle détiendrait déjà plus de 500 milliards de dollars de dette publique européenne.

Sa stratégie : la diversification. David Fouquet de l’Institut européen des études sur l’Asie :“La Chine a investi massivement dans la dette souveraine américaine dans le passé, elle détient en majorité des bons du trésor. Aujourd’hui elle veut se diversifier. Elle a peur de ce que la suprématie du dollar pourrait apporter en cette période d’instabilité.”

Le directeur du Fonds de secours européen Klaus Regling est attendu à Pékin ce vendredi. Objectif : rencontrer d‘éventuels investisseurs.