DERNIERE MINUTE

Automobile : Saab passe sous pavillon chinois

Vous lisez:

Automobile : Saab passe sous pavillon chinois

Taille du texte Aa Aa

Finalement les groupes automobile chinois Pang Da et Youngman ont su attendre le moment propice pour racheter Saab, le constructeur automobile suédois très proche de la faillite . L’accord porte sur une participation de 100% pour 100 millions d’euros. On se rappelle que la base du premier accord d’investissement envisagé entre Saab et ses partenaires portait sur une participation de 53,9% des deux groupes chinois Pang Da Automobile et Zhejiang Youngman Automobile contre le versement de 245 millions d’euros.

Le nouvel accord stipule que les deux acquéreurs reprendront 100% du capital de Saab et fourniront les financements nécessaires pour assurer son redressement judiciaire. Saab emploie 3.700 salariés en Suède.

C’est le second constructeur automobile suédois racheté par des groupes chinois, après Volvo en mars 2010. Geely Motors avait alors payé 1 milliard et 250 millions d’euros à l’américain Ford propriétaire de Volvo. Une moins-value conséquente pour Ford qui avait acquis le suédois pour 4 milliards et demi d’euros en 1999.