DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce: la fête nationale porte bien son nom de "jour du non"

Vous lisez:

Grèce: la fête nationale porte bien son nom de "jour du non"

Taille du texte Aa Aa

La crise gâche même la fête nationale en Grèce.

A Salonique, la parade militaire s’est résumée à un mini-défilé ce vendredi. La foule de manifestants ne pouvant être contenue par les forces de l’ordre, seul un régiment a réussi à se frayer un passage. Le président grec a dû abandonner la tribune officielle, sur laquelle pleuvaient des bouteilles d’eau et des oeufs.

A Athènes, l’orchestre municipal a affiché son deuil symbolique en accrochant des rubans noirs aux instruments. La fête nationale est surnommée “le jour du non” en raison de la résistance grecque aux troupes fachistes et nazies. “Nous disons une nouvelle fois non à tous ceux qui veulent voler notre pays, les Allemands et les autres, explique donc une manifestante. Non, c’est notre dernier mot !” Une partie des Grecs résiste maintenant à la rigueur exigée par l’Union européenne et le FMI. Et cela tourne mal, y compris le jour de la fête nationale.