DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quand l'animal éduque et soigne

Vous lisez:

Quand l'animal éduque et soigne

Taille du texte Aa Aa

Apprendre avec des animaux est une technique d’enseignement solide. Learning World vous emmène en Suisse à Singapour et en Irlande pour un gros plan sur ce thème.

Suisse : en classe avec “Thabo”

La vallée de Kriens, près de Lucerne, dans les Alpes Suisses. Tous les matins à 7h20, Alexandra Wolf prend le chemin de l‘école. A ses côtés : Thabo, un chien japonais qui joue un rôle majeur dans une expérience éducative unique. Sa mission : motiver les élèves de primaire et stimuler leurs capacités d‘étude. Les résultats sont extraordinaires.

Alexandra Wolf, la maîtresse de Thabo, est institutrice et thérapeute. Elle a lancé le projet il y a trois ans. La présence du chien dans la classe ne détourne pas l’attention des élèves, au contraire.

“Il y a de nombreux effets positifs dans la relation entre les enfants et Thabo, explique-t-elle. Ils sont aussi confirmés par la science. Une recherche récente montre que quand les enfants jouent avec un chien et le caressent, leur cerveau produit une hormone appelée ocytocine. C’est pourquoi ils ont l’air plus calmes, sont plus attentifs, réagissent mieux au stress et montrent plus de force.”

Singapour : en classe au zoo

Campé dans la forêt tropicale, voici le zoo de Singapour, le plus grand et le plus primé au monde. Là, dans ce temple naturel de 70 kilomètres carrés, les élèves de la maternelle au secondaire viennent apprendre des pensionnaires : les animaux.

Baptisé “classe vivante”, ce programme éducatif comprend une variété d’activités dynamiques et enthousiasmantes à l’intérieur du parc. C’est comme une immense école mais en plein milieu de la jungle. Selon sa directrice, May Lok, les possibilités sont illimitées.

“Tout est vivant et vous pouvez apprendre tout et n’importe quoi. Vous pouvez apprendre les mesures, les maths, le chinois, toute une variété de disciplines y compris l’art sauvage, le théâtre… Le rôle du zoo a évolué et avec les animaux, on arrive à enthousiasmer les enfants. Et lorsqu’ils sont enthousiastes, l’apprentissage se fait tout naturellement,” assure-t-elle.

Irlande : thérapie équestre

Alors que certains animaux peuvent améliorer les capacités d’apprentissage, d’autres peuvent avoir un effet plus curatif. Ils peuvent notamment aider à résoudre des problèmes psychologiques et comportementaux qui affectent la performance scolaire des élèves. En Irlande, la thérapie équestre est une méthode qui a fait ses preuves.

Une ferme irlandaise à deux pas de Limerick n’est peut-être pas le premier endroit qui vient à l’idée quand il s’agit de résoudre des troubles psychologiques.

Mais Tory Hill n’est ni plus ni moins qu’un centre de thérapie éducative équestre.

L’objectif est d’amener les individus en difficulté à comprendre la cause de leurs conflits existentiels pour mieux les surmonter. Le tout avec l’aide du cheval.

“Le cheval inspire naturellement du respect chez ces jeunes, parce que c’est un grand animal, explique la thérapeuthe Claire Quinn O’Connell. C’est un animal très puissant. Et respecter le cheval est une nécessité.Une fois qu’ils ont attrappé les chevaux, ils vont essayer de les faire rester statiques. Cela implique d’obtenir du cheval qu’il reste tranquille, il faut lui communiquer qu’il ne doit pas bouger quand vous marchez autour de lui.”

Ces jeunes sont issus du monde des gens du voyage. Ils ont eu des ennuis avec la police et se sont vus imposer le programme de thérapie équestre pour tenter de les dissuader d’arrêter l‘école.

Les chevaux sont d’excellents professeurs. Tour à tour alliés et adversaires, ils inculquent aux enfants l’importance de la coopération et encouragent la créativité.

Plus d’informations sur le sujet :

Vous avez vécu une expérience éducative avec des animaux ? Partagez-là avec nous. Vous pouvez raconter vos aventures sur notre page facebook ou twitter. Et bien sûr, vous pouvez visiter le site de Learning World pour davantage d’informations sur le monde de l‘éducation.