DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

7 milliards de terriens

Vous lisez:

7 milliards de terriens

Taille du texte Aa Aa

La terre est heureuse de vous annoncer la naissance de son 7 milliardième habitant. Elle s’appelle Danica May, c’est une petite fille née aux Philippines 2 minutes avant minuit et c’est elle qui a été désignée pour représenter ce cap des 7 milliards d’humains. Les 6 milliards avaient été franchi en 1999.

7 milliards aujourd’hui, 9,3 en 2050 et nous serons 10 milliards à la fin du siècle.

La Chine est toujours le pays le plus peuplé, mais sera devancée en 2025 par l’Inde qui devrait alors compter 1,5 milliards d’habitants

Si dans les pays en développement ou sous- développés, les moins de 25 ans représentent encore un large pourcentage de la population, l’un des grands défis démographiques à venir, c’est le vieillissement de la population. Particulièrement sensible en Chine après des années de politique de l’enfant unique. Les plus de 60 ans représenteront 25% de la population d’ici quelques années.

“Au jour d’aujourd’hui, en ce qui concerne le problème de l‘âge, il est vraiment préférable pour la Chine d’assouplir la politique de l’enfant unique, d’autoriser les couples, et même d’encourager les jeunes générations, à faire plus d’enfants. Mais naturellement, cela sera au prix d’une population bien plus élevée que prévu…” explique Peng Xizhe, sociologue.

Mais ce problème du vieillissement est aussi présent dans les pays développés, et c’est un problème global. D’une manière générale, les seniors sont plus nombreux sur terre. Ils étaient 200 millions en 1950. Ils sont aujourd’hui près de 900 millions et pourraient être 1 millard d’ici 2020 et jusqu‘à 2 en 2050, soit 22% de la population mondiale.

Les raisons: Le déclin de la fécondité d’abord. En 1950, les femmes avaient en moyenne 5 enfants. En 2005, le taux tombait à 2,5 enfants par femme.

Et aussi l’amélioration de l’espérance de vie.

On vivait en moyenne jusqu‘à 47 ans en 1950;

Elle est aujourd’hui de 65 ans et sera de 75 en 2050

La troisième raison, c’est la génération des baby boomers, nés de ce pic des naissances d’après guerre, entre les années 45 et le milieu des années 60. Une génération qui arrive aujourd’hui à la soixantaine, et vient gonfler les chiffres. Des seniors de plus en plus nombreux et pourtant…

““Nous continuons à avoir les mêmes comportements, et à nier aux personnes âgées ce à quoi elles ont droit, c’est-à-dire les mêmes droits que le reste de la population. Vous allez dans les services de soin, il y a de la discrimination, l‘éducation? discrimination, l’emploi? discrimination…’” estime l’analyste Alexandre Kalache.

Les effets du vieillissement sont prévisibles – incidences sur la croissance économique, l‘épargne, l’investissement, la consommation, le marché du travail, le financement des retraites, la prise en charge des maladies liées à l‘âge et des personnes dépendantes. Ils seront d’autant plus violents dans les pays les plus pauvres.