DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour au calme au Proche-Orient après des journées meurtrières

Vous lisez:

Retour au calme au Proche-Orient après des journées meurtrières

Taille du texte Aa Aa

La frontière entre Israël et la bande de Gaza a retrouvé son calme après un week-end meurtrier. A Rafah, côté palestinien, on enterrait pourtant ce matin encore deux victimes du raid de Tsahal, de la veille.

Ces derniers jours, les raids israéliens ont répondu aux roquettes palestiniennes, 12 militants ont été tués dans la bande de Gaza, la plupart membres du Jihad islamique.

“Nous sommes prêts et capables de forcer des centaines d’Israéliens à se réfugier dans les abris comme ça a été le cas il y a deux jours, menace Abu Ahmad, de la branche armée du Jihad islamique, et ça va se reproduire si Israël insiste pour rompre la trêve comme il l’a fait hier soir en tuant nos martyrs.”

30 roquettes et obus de mortiers ont été tirés sur la ville israélienne d’Ashkelon ces derniers jours, tuant un Israélien. Shaul Mofaz, député de la Knesset est venu visiter sa famille, après les funérailles : “Le coup qu’Israël doit donner au Jihad et au Hamas dans la bande de Gaza doit être décisif, déterminé et ferme, pour empêcher la poursuite des attaques contre nos citoyens.”

Ces derniers jours ont été les plus sanglants depuis des mois. Contrairement au Jihad islamique, Le Hamas calme le jeu : il attend que les 550 prisonniers échangés contre le soldat Gilat Shalit soient libérés.