DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UNESCO : les Etats-Unis coupent les vivres

Vous lisez:

UNESCO : les Etats-Unis coupent les vivres

Taille du texte Aa Aa

Victoire diplomatique et symbolique pour Mahmoud Abbas, désaveu de taille pour Israël et les Etats-Unis. La Palestine a obtenu ce lundi le statut de membre à part entière de l’Unesco, l’agence des Nations unies pour l‘éducation, la science et la culture. Les Etats-Unis, qui ont voté contre, évoquent une décision prématurée.

“La seule voie vers la création d’un Etat palestinien doit passer par des négociations directes. Il n’y a pas de raccourci et nous estimons que les efforts dont nous avons été les témoins aujourd’hui sont contreproductifs, a déclaré David Killion, ambassadeur américain auprès de l’UNESCO.”

Pour l‘état hébreu, les pays qui, comme la France, ont osé se prononcer en faveur de cette adhésion, verront leur influence sur Israël s’affaiblir.

“Nous regrettons que l’organisation de la science ait choisi d’adopter une résolution qui s’apparente à de la science-fiction. Il n’existe pas d’Etat palestinien, celui-ci n’aurait donc pas dû être admis aujourd’hui, a fulminé l’ambassadeur israélien auprès de l’UNESCO, Nimrod Barkan.”

Pour les Palestiniens, ce 31 octobre restera gravé dans le marbre.

“C’est une grande victoire, un moment historique dans la vie du peuple palestinien qui attendait ce moment depuis plus de 60 ans. Aujourd’hui, c’est chose faite, a estimé Riyad Al-Maliki, le chef de la diplomatie palestinienne.”

Et malgré les appels à la raison lancés par Ban Ki-moon, la réaction américaine ne s’est pas faite attendre longtemps. Washington, qui assure 22% du budget de l’UNESCO, a décidé de suspendre sa contribution financière à l’organisation.