DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres contre la "cybercensure"

Vous lisez:

Londres contre la "cybercensure"

Taille du texte Aa Aa

La cybersécurité et la liberté d’expression sur internet en questions à Londres. La capitale britannique accueille pour 48 heures une importante conférence réunissant de nombreux décideurs : gouvernements, dirigeants de l’industrie technologique et défenseurs de la Toile mondiale.

En ouverture, William Hague a mis en garde les pays comme la Chine tentés de restreindre Internet.

“Nous devons aspirer à un avenir où le cyberespace ne sera pas étouffé par le contrôle des Etats et la censure, mais où l’innovation et la compétition prospèrent et où l’investissement et l’esprit d’initiative sont récompensés. (…)”

“Nous savons que cette vision n’est pas partagée par tous les pays, mais les Etats ne pourront que se rendre compte qu’il est de plus en plus difficile d’essayer de restreindre la demande de leur citoyens d’exprimer leurs opinions librement”, a déclaré le chef de la diplomatie britannique.

Alors que les réseaux sociaux ont été l’un des vecteurs du “printemps arabe”, des émeutiers au Royaume-Uni, en Italie ou en Grèce ont eux pu se coordonner avec des systèmes de messagerie cryptés.

La Conférence va essayer d’examiner les moyens d’améliorer la coopération internationale face au rapide développement des technologies de communication.