DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kiev : les liquidateurs à l'assaut du parlement

Vous lisez:

Kiev : les liquidateurs à l'assaut du parlement

Taille du texte Aa Aa

Les liquidateurs ukrainiens se sont lancés à l’assaut du parlement ce mardi à Kiev.

Ceux qui ont participé au nettoyage de la centrale de Tchnernobyl après la catastrophe de 1986 protestent contre la suppression de leurs avantages sociaux. Un millier d’hommes repoussés sans ménagement par la police anti-émeutes.

Liquidateurs, anciens combattants : les restrictions budgétaires votées en septembre concernent seize catégories de la population. La colère gronde.

“Je n’ai plus d’argent pour les médicaments, explique un liquidateur. J’ai déjà eu deux crises cardiaques. On ne peux plus respirer. Je suis venu ici parce que je n’ai plus rien pour payer mon traitement, je n’ai simplement pas assez. Ils ont pris jusqu‘à mon dernier kopeck. J’ai une femme et deux enfants. Que puis-je faire ? Nous allons démonter le parlement pierre par pierre et pendre les députés un par un !”

Le 26 avril 1986, la centrale de Tchernobyl a été le théâtre du pire accident de l’histoire du nucléaire civil. On estime à 1 million le nombre d’hommes réquisitionnés dans les républiques soviétiques pour participer aux travaux d’endiguement et de décontamination. Pour ce qui est des conséquences de leur exposition, décès ou invalidité, les bilans varient selon les sources.